La dernière fois, il y a de ça trop longtemps, je vous disais que j'avais fait un trou dans ma réalisation d'avril avec ma surjeteuse.

Ma réalisation d'avril est un pantalon. Du coup, le trou était rageant mais finalement, cela ne m'a pas si affecté que ça sur le moment.

Pour le pantalon j'avais jeté mon choix sur le pantalon safran de deer and doe :

Le pantalon safran est un pantalon slim taille haute et je n'étais pas sûre que j'allais aimé. J'avais choisi un tissu qui, si ça ratait, n'allait pas me faire regretter.

Je suis donc partie à le coudre en étant pessimiste puis au fur et à mesure de l'avancée, cela a changé. Je commençais à l'aimer ce pantalon.

Par contre, j'ai dû faire des modifications. Moi qui pensait avoir de gros mollets (cause difficulté à mettre des bottes) le pantalon était trop grand à partir de mi cuisse. Peut être que mon 1m56 est pour quelque chose.  J'ai aussi dû réduire au milieu dos pour cause de cambrure.

D'habitude, je surjette toujours mes réalisations au début. Je trouve cela plus pratique et plus propre sauf que là je ne l'avais pas fait. Et il est arrivé ce qu'il devait arriver : un bout du pantalon s'est coincé sous le couteau de la surjeteuse et crac un trou à côté de la braguette.

Dur dur quand même car même si je pense ne pas le mettre au boulot, c'est un pantalon confortable qui peut être sympa le week-end.

En prenant conseil autour de moi, c'est ma maman qui a eu l'idée que je rajoute une bande pour cacher le trou. Et le rendu est sympathique. Ouf, j'ai sauvé mon pantalon et je le mets de temps en temps le week-end.

safran1

safran2

 

 

Ma 2ème réalisation est une réalisation dont je suis fière : un combipantalon.

J'avais repéré un modèle sur internet sauf que je n'avais pas envie d'investir autant dans ce type de patron.

combinaison-dominique

 

 

 

 

 

 

 

Un jour sur facebook, j'ai repéré une revue de presse qui reprenait plusieurs caractéristiques qui me plaisaient dans le 1er patron. La revue étant plus abordable, je me suis dis banco et cela ne sera pas difficile de transformer celui ci pour qu'il ressemble à l'autre. 

20171001_155326[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Finalement, après avoir complétement transformé le patron, réduit au niveau de la taille, rajouter des pinces, rajouter des plis, je doutais encore.

J'ai eu l'idée à ce moment là de prendre pour le haut un patron que j'avais déjà fait et de lui rajouter la bande de boutonnage. Le haut de ma réalisation est donc faite à partir du patron du haut de la robe belladone. J'ai rajouté la parmenture de l'autre patron et la bande de boutonnage.

Le pantalon est le pantalon du magazine resserré au niveau de la taille avec rajout de pinces au dos et de pli devant. Au montage, il a fallu encore que je réduise les côtés (la taille était ok). et je trouve que la fourche descend un peu trop.

Bien entendu, j'ai fais attention d'aligner les pinces hautes et basses et pli bas avec les pinces hautes.

Le résultat dépasse mes espérances. J'en suis très contente et très fière et c'est une réalisation que j'ai beaucoup porté cet été. Limite, je suis triste de voir l'hiver arriver. Elle est très confortable.

IMG_7506

IMG_7515

IMG_7509

IMG_7510

IMG_7516

Ma plus grande satisfaction est venue de ma maman qui m' a demandé où je l'avais acheté....

Je l'ai réalisé en lin acheté il y a quelques années au marché de tissus à Bordeaux (dommage, nous n'en avons pas trouvé fin mai quand nous y sommes retournés)

 

Je finis par un petit point sur mon projet de garde robe capsule. Vous l'avez surement remarqué, octobre est là et j'ai réalisé en tout 5 projets. La combipantalon m'a occupée deux bons mois au printemps dernier. En août, j'ai cousu pour ma maman (j'espère trouver le temps de faire les photos et l'article bientôt). Aujourd'hui, je trouve mon bilan mitigé et je suis également déçu par ma 6ème réalisation finie hier qui est trop grande.

Mon rythme de couture s'est également ralenti ces derniers temps suite à des douloureux événements qui ont eu lieu en août et début septembre qui nous ont mis à rude épreuve et qui font que je suis très souvent seule avec les garçons une grande partie du week-end (et merci à mon fiston qui exceptionnellement a fait une sieste ce qui m'a permis d'avancer dans mon article).

Allez, j'espère revenir bientôt avec les trois réalisations cousues pour ma maman (dont deux pourraient très bien rentrés dans deux rubriques non faites encore de ma garde robe capsule)